développement web - SUZALI Conseil

Qu’est-ce que le développement web ?



Le développement web Consiste à programmer des sites web ou des applications web (web mobile) destinées à être publiées sur des serveurs. Cette discipline se fait en utilisant des langages de programmation.
Le développement web requiert la maitrise de certains outils tels que les CMS : WORDPRESS, JOOMLA ou SPIP titre d’exemple.
De plus le développement web requiert aussi la maitrise de langages tels que :
HTML et CSS, le JavaScript ou bien PHP. Tout ceci afin d’être en mesure de répondre favorablement aux besoins du client d’une agence web comme c’est le cas d’ailleurs chez SUZALI CONSEIL.
Le quotidien d’un développeur web est fait de codage et de conception, c’est ce qui fait de lui une pièce incontournable dans la création de sites internet et de toutes sortes d’applications web.


Les différents langages

-HTML :


le hyper text makeup language, généralement (langage de balisage d’hypertexte) abrégé en HTML ou, dans sa nouvelle version HTML 5, est un langage de balisage conçu pour représenter les pages web.

Ce langage permet de:
-écrire de l’hypertexte, d’où son nom.
-structurer sémantiquement la page
-faire la mise en forme du contenu
-faire la création des formulaires de saisie
-inclure des ressources multimédias (images, vidéos) ainsi que des programmes informatiques.
-créer des documents interopérables avec des équipements très variés de manière conforme aux exigences de l’accessibilité du web.
La dernière version en date est HTML5 qui est plus performant et qui offre de nouveaux avantages :

Les nouveautés sur HTML5


-la gestion des erreurs persistantes.
-l’amélioration de la sémantique des éléments.
-la prise en charge améliorée des fonctionnalités des applications web.
-le web sur mobile simplifié.
-l’élément Canvas.
– la balise menu.
-des attributs de données personnalisables.
-plus de cookies.
Cette version supporte les SVG et autres formats d’images vectorielles, de plus HTML5 utilise des bases de données web SQL pour le stockage temporaire en cache. Une autre différence de taille : HTML ne permet pas au JavaScript de s’exécuter nativement dans un navigateur web, alors que HTML5 fournit un support complet pour que JavaScript puisse s’exécuter en arrière-plan (grâce à l’API JS de HTML5).


CSS :


Cascading style Sheets( feuilles de style en cascade), est  un langage informatique décrivant la présentation des documents HTML et XML.
en général CSS permet de définir le rendu d’un document en fonction du media de restitution et de ses capacités (type de moniteur ou de dispositif vocal) de celle du navigateur (texte ou graphique), ainsi que des préférences de son utilisateur.
selon CSS2 on différencie les feuilles de style pour les médias suivants :

all : quel que soit le média ;

screen : écrans d’ordinateur de bureau ;

print : pour l’impression papier ;

handheld : écrans de très petite taille et clients aux capacités limitées ;

projection : quand le document est projeté ;

tv : quand le document s’affiche sur un appareil de type télévision ;

speech : pour le rendu via une synthèse vocale (remplaçant aural, initialement prévu par CSS2.0 puis déprécié par CSS2.1).

Les cascades de style :


la cascade désigne une combinaison de différentes sources de styles appliqués à un même document, selon leur degré respectif de priorité. Différents types de cascades peuvent se combiner :
-par origine des styles.
-par médias.
Selon l’architecture d’un ensemble de documents web.
-selon l’architecture des feuilles elles-mêmes.
  
 La dernière version CSS3 est plus performante et permet plus de liberté dans le design. Citons quelques nouveautés telles que :

-Border-radius :
permettant de représenter différemment la mise en page d’un navigateur à un aytre avec des coins arrondis ou même en cercles.
-Box shadow : qui permet de donner immédiatement de la profondeur aux éléments.
-Text shadow : désormais, il est tout à fait possible d’appliquer les mêmes effets à n’importe quel texte, et ce, avec les mêmes paramètres : (x offset, y offset, le rayon du flou, la couleur de l’ombre).

-Contours de texte : offre aussi la même option que box-shadow. Bien que webkit offre la même possibilité avec stroke (mais qui n’est pas aussi élégante).

-la pluralité des arrière-plans :
afin de permettre d’avoir plusieurs arrière-plans dans css3.la propriété background a été elle aussi modifiée


La flexbox

(le modèle de boite flexible:
enfin un modèle qui nous permet de nous passer des float. Certes cela nécessite un peu de travail pour appréhender ces nouvelles propriétés, mais ensuite tout deviendra logique.


-Transitions :

est de loin la propriété la plus excitante de CSS3 car elle donne la possibilité de pouvoir animer des éléments et ce sans avoir besoin de mobiliser JavaScript.


-PHP :


acronyme récursif pour (HyperText processor).
PHP est un langage de scripts généralistes et open source, spécialement conçu pour le développement d’applications web (principalement utilisé pour produire des pages web dynamiques via un serveur http, il peut également fonctionner comme n’importe quel langage interprété de façon locale. c’est un langage impératif orienté objet qui a permis la création de nombreux sites web célèbres tels que Facebook ou Wikipédia.

FONCTIONNALITE


il est Facilement intégrable au html, PHP est considéré comme une des bases de création de sites et d’applications web.
PHP fait partie de la grande famille des descendants du C dont la syntaxe est très proche. Sa syntaxe et sa construction ressemblent à celles des langages JAVA et PERL.
on peut facilement mélanger Le code PHP à du HTML au sein d’un fichier PHP.
à titre d’exemple pour une utilisation destinée à l’internet, l’exécution du code PHP se déroule comme qui suit : lorsqu’un visiteur demande à consulter une page web, son navigateur envoie la requête au serveur HTTP correspondant. Si la page s’identifie comme un script PHP (généralement grâce à l’extension. PHP) le serveur va donc appeler l’interprète PHP qui traitera et génèrera un code final pour la page (généralement constitué d’HTML ou XTML) mais  aussi des feuilles de style en cascade et de (JS). Ce contenu est renvoyé au serveur http qui le renverra au client.


JAVASCRIPT :


Souvent abrégé en ¨JS¨, JAVASCRIPT est un langage informatique de script léger, orienté objet, connu principalement  comme le langage des pages web, mais pas que. Utilisé dans bon nombre d’environnements extérieurs aux navigateurs web tels que :
Node.js, Apache CouchDB, et même Adobe Acrobat.
Le code JavaScript est interprété ou compilé à la volée.
Ce langage à objet utilise le concept prototype, qui dispose d’un typage faible et dynamique permettant de programmer suivant différents paradigmes de programmation.
Contrairement à la conception populaire JAVASCRIPT n’est pas du JAVA interprété.


Que se passe-t-il en exécutant JavaScript sur ma page ?


Tout commence lorsqu’une page web se charge dans le navigateur, les codes HTML, CSS, et JAVASCRIPT s’exécutent dans le même environnement qui est l’onglet du navigateur. Ceci peut tout à fait ressembler à une usine prenant les matières premières (le code) afin d’n faire un produit (la page web).
JavaScript s’exécute par le moteur JavaScript du navigateur, après que le html et le css se soient assemblés et combinés en une page web. Afin que la structure et le style de la page soient déjà en place quand le java commence son exécutions cet enchainement est primordial. C’est une bonne chose, étant donné qu’un usage fréquent de JavaScript sert à modifier dynamiquement le HTML et le CSS pour mettre à jour l’interface utilisateur, via l’API DOM comme évoqué plus tôt. Charger le JavaScript et essayer de l’exécuter avant que le HTML et le CSS ne soient en place pourrait mener à des erreurs.


L’utilité du développement web :


Il est tout à fait possible de scinder la discipline du développement web en deux parties bien distinctes, à savoir le frontend et le backend :


Frontend :


un développeur front –end, ou développeur intégrateur web, est chargé de définir le webdesign d’un site internet. Sa tâche est réaliser tout le travail inhérent à l’interface utilisateur avec une réflexion portée sur l’expérience utilisateur, le responsive design, ou encore l’ergonomie.


Backend :


le développeur backend quant à lui est chargé de fournir des solutions techniques concernant le travail relevant de la partie back office .consistant à un travail qui doit développer des interfaces fonctionnelles pour l’administration d’un site internet. Un développeur backend peut être amené à réaliser un intranet par exemple.

Dans le processus de création d’un projet web, il est toujours nécessaire de faire appel à la complémentarité des compétences techniques des deux types de développeurs web .surtout lorsqu’il s’agit de développer un projet portant des spécifications techniques pour la mise en place d’une plateforme sur-mesure. Le développement web a une place considérable dans le contexte d’une agence web ; de par le maniement du langage de programmation. Le développement web permet de créer un site internet ou même une application web sur-mesure et qui colle parfaitement aux besoins des professionnels.

Leave a Comment